PAYS DOGON dans la falaise, de YENDOUMA à NENI .
début
précédente
suivante

2 e partie :
dans la Falaise .

A l'origine, les villages étaient uniquement construits dans les éboulis de la falaise afin de se protéger des incursions des PEULS.
YENDOUMA du haut.
Progressivement,
ils se sont étendus vers le bas, jusqu'à la plaine, où l'on trouve maintenant les constructions récentes : l'école,
le campement pour touristes, le puits.
Yendouma
Le village de YENDOUMA dans la falaise.
La TOGUNA, ou case à palabres.
Cette jeune femme avait mal à la tête, et m' a demandé un médicament.
Du coup, elle a accepté que je lui prenne son portrait.
Dans la plaine,
à quelques kilomètres vers le sud, s'élève une butte - témoin, petit morceau indépendant de la Falaise qui abrite trois villages.
Les 3 YOUGA.
Youga Piri, Youga Dogorou et Youga Na.
Rude montée jusqu'à YOUGA PIRI,
pause au pied des constructions TELLEM,
les prédécesseurs des Dogons , et sous la protection d'une très vieille statue invoquant la pluie.
Pour atteindre
YOUGA DOGOROU,
il faut grimper jusqu'au sommet de la Falaise et redescendre par des failles et des gorges.
Du sommet, on a une vue époustouflante
sur YOUGA NA, sur le versant sud.
Au débouché des gorges, au -dessus de YOUGA DOGOROU,
on tombe sur des vestiges
TELLEM.
L'étape se termine généralement dans la plaine pour rejoindre un campement.
Le campement de KOUNDOU est accueillant et confortable. Proche de la piste et donc accessible aux 4 x 4 , on y rencontre volontiers des groupes, contrairement à celui de NENI, plutôt basique, mais apparemment plus engagé socialement et artistiquement.
Vue de NENI,
la Falaise est impressionante, et devrait séduire bien des voyageurs passionés d'escalade.