suivante
précédente
début
ASWAN
KHNOUM
le Maître de l'eau fraîche, le Dieu des Cataractes, nous accueille à Eléphantine, dans sopn temple, d'où il contrôlait les crues du Nil.
Le Mausolée de l'Aga Khan
L'île Kitchener
Pour atteindre l'île Eléphantine, sur le Nil en face d'Aswan, on emprunte des felouques-bacs. On débarque dans un village nubien, hors du temps, sinon oublié des bienfaits du "progrès" qui submerge Aswan.
Outre le temple de Khnoum et le fameux nilomètre qui permettait de prévoir approximativement la date du début de l'inondation annuelle ( début de l'année égyptienne), s'y trouvait un temple juif dès le VIe siècle av. J.C. dont l'histoire est reliée à la légende de l'Arche de l'Alliance censée être déposée à AXUM (Ethiopie).
Cette scène du marché d'Aswan donnerait à penser qu'il demeure encore de nombreux chrétiens dans la région et que la tolérance ( du moins sur le plan alimetaire) y règne toujours malgré la montée en force des Frères Musulmans.
Et, pour terminer, la carte postale que tous les passagers des " HostelBoats" ne peuvent se permettre de manquer depuis leurs palaces flottants, ni moi sirotant mon café depuis la terrasse de l'Aswan Moon.