AL QAHIRA
Au Caire, mon quartier préféré c'est le Khan Khalili, près d'Al Azhar et de la mosquée Al Husein. J'y retrouve le fameux café El Fishawi, le café des miroirs, autrefois rendez-vous des artistes , des écrivains . Il n'a pas changé depuis près de 200 ans paraît-il, mais les habitués du lieu ont laissé la place aux touristes .
suivante
précédente
début
... le marché,
... les Cairotes, plutôt traditionalistes dans ce quartier populaire et religieux.
Au crépuscule, au moment de l'Iftar, la foule est innombrable. Les tables sont dressées dans la rue et sur la place devant la mosquée, les gens attendent patiemment le signal de la rupture du jeûne pour se précipiter sur la nourriture.

Le plus impressionnant est de voir avec quelle rapidité le repas est pris. A peine dix minutes, et tout est terminé. On enlève les tables, les chaises, les gens s'en vont, se promènent, discutent, s'arrêtent devant un groupe de chanteurs et de danseurs. En fait, il s'agissait plutôt d'un apéritif : le vrai repas viendra plus tard, et durera celui - là.

Mahmoud, lui, n'a pas abandonné sa boutique. Il m'aperçoit en train de photographier la façade derrière lui et m'invite à partager son repas. Devant son insistance, pas moyen de refuser sans lui faire un affront. De plus, il est très sympa et c'est délicieux. C'est dans ces rencontres fortuites que j'apprécie le fait de voyager seul. A deux ou plusieurs, rien de tout cela ne serait possible.