suivante
précédente
début
Dans le Désert, il faut parfois s'arrêter pour laisser passer un train.

Mohamed, notre chauffeur, en profite pour improviser une danse ponctuée des 4 seuls mots d'anglais qu'il connaisse.