début
précédente
suivante
SARDEGNA

De Bosa à Cagliari

septembre 2010

De BOSA , dernière partie vallonnée de mon parcours sarde, gros bourgs prospères, belles cultures et routes tranquilles jusqu'à ORISTANO, dont l'intérêt essentiel est la proximité des ruines phéniciennes de THARROS et des plages avoisinantes.
De là s'étend la grande plaine du sud-ouest qui mène jusqu'à Cagliari.
Je m'en suis un peu éloigné pour visiter la région des NURAGHE dans les collines du centre.
Excellente idée.
La région des collines
au sud - est d'Oristano,
le Campidano, est connue pour ses nombreux vestiges nuragiques.
C'est aussi le refuge, sur le plateau qu'on distingue au fond,
( la GIARA di GESTURI ) d'une race de petits chevaux sauvages.
Ses caractéristiques, 1,20 m. au garrot, longue crinière et yeux en amande en font une rareté zoologique, et laissent à penser
qu'il s'agit d'une race primitive, conservée quasi intacte depuis
des milliers d'années.
On compte environ 700 individus, en liberté, sur la Giara.
Je me suis basé à VILLANOVAFORRU, à la
" Domus is Arangeis "
d' Antonello.

Un Bed & Breakfast situé dans une vieille maison sarde du village, rénovée par les soins du maître des lieux.
C'est rustique, avec tout le confort souhaitable, le calme
et l'espace en plus.
Je suis le seul client en cette
mi - septembre, Antonello me prépare un buffet pour le petit-déj. qui ferait pâlir le maître d'hôtel du Möwenpick de Taormina. Et tout cela à un prix qui défie toute concurrence.
A coup sûr, je reviendrai.

Au sommet d'une étrange butte, parfaitement conique, le Château de
LAS PLASSAS, construit au XII e siècle sur les ruines d'un site nuragique.
SU NURAXI

près de BARUMINI

UNESCO WORLD HERITAGE CENTRE

CAGLIARI
Quartier de la MARINA, descente vers le port.
La Tour de l'Eléphant, porte du Castello.
Quartier de la MARINA, au pied du Castello.
Piazza SAN SEPOLCRO, coeur du Festival culturel
" Marina Café Noir" ( sic).
Animations littéraires et musicales durant tout le week - end, dont j'ai pu profiter sans retenue :
l'Ostello, où je logeais, donnait sur la place.
Piazza di Savoia, autre scène du festival.