De MEKNES à AZROU
début
précédente
suivante
MEKNES : La petite place KOBAK ES SOUK, bien cachée dans la médina .

La place LAHDIME, devant le Palais Royal. Centre des activités touristiques et culturelles.
Désertée durant la journée, surpeuplée dès le crépuscule. Particulièrement ces jours en raison du Salon Agricole.

BAB MANSOUR, la plus grande et la plus belle des portes de la ville impériale.

Le Mausolée de MOULAY IDRISS

et le Golf Royal au pied des murailles.

Au vu de l'apparence de la boutique, j'avais pensé pouvoir faire réparer ma branche de lunette cassée, à bon marché.

Ne pas se fier aux apparences :
je me suis fait arnaquer comme un bleu !

Tous les hôtels , même les plus minables étaient complets, à cause du Salon Agricole.Comme Lila, Carole & Régis, enseignants français du Sud-Ouest, j'ai trouvé refuge sur la terrasse de l'hôtel Maroc, heureusement couverte car le temps était maussade en cette fin avril.
AZROU est perchée à 1600 m. sur les premiers contreforts de l'ATLAS, au milieu du Parc National des Cèdres.
3-4 jours dans le calme d'une petite ville tranquille et sympa.

Les tuiles vernissées donnent un petit air chinois à la place Mohamed VI.
L'impression de se retrouver chez les Ouïghours du Xing Jiang.

Dans les environs d'IFRANE

"LA" station marocaine de ski, recherchée également en été pour sa fraîcheur et de ce fait envahie par les somptueuses villas des nouveaux riches de Fes , Meknes ou plus loin encore.

Le terrain , lui, est moins accueillant pour les cultivateurs du lieu ....................

Mais à force de travail, le résultat en vaut la peine.

Le cèdre GOURO
(du Gnl. Gouraud ) est mort il y a quelques années à 825 ans.
Comme à Gibraltar les singes Magots attendent les visiteurs en supportant vaillament la neige, abondante en hiver.

Les névés sont encore nombreux le long de la route à fin avril.