Retour carte
En JORDANIE, comme dans tout leProche-Orient, l'Afrique du Nord, la Chine,
la Turquie, le Pakistan et bien d'autres endroits de la planète que je n'ai pas testés à vélo,
le code de la route se résume souvent à :

" C'est le plus gros qui passe le premier"

Pour l'avoir oublié une fraction de seconde en dépassant un minibus qui déchargeait quelques passagers
en bord de route et reprenait sa course sans se soucier du reste de la circulation, je me suis retrouvé
à l'hôpital avec une commotion cérébrale et quatre côtes cassées.
Mon voyage s'interrompait prématurémentet un peu brutalement , ma foi.

--------------------------